Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Inspirations Event #1

Devrions-nous interdire les médias sociaux aux enfants ?

31 mai 2022, 20:00-21:30, https://us06web.zoom.us/j/89386198586?pwd=UDZUWTN0ZFFNWCtGT0JhcUZMejdmUT09

Nous lançons les événements « Inspiration » et commençons par notre premier thème, qui nous touche émotionnellement, où il n’y a pas de réponses simples et où nous ne nous laissons pas enfermer dans un schéma gauche-droite.

 

Sujet: Devrions-nous interdire les médias sociaux aux enfants ?

 

 

Quand 31 Mai de 20h00 à 21h30

Lieu: ONLINE

https://us06web.zoom.us/j/89386198586?pwd=UDZUWTN0ZFFNWCtGT0JhcUZMejdmUT09

Meeting-ID: 893 8619 8586
Kenncode: 741962

 

D’anciens ingénieurs de la Silicon Valley interdisent à leurs enfants d’utiliser les réseaux sociaux qu’ils ont eux-mêmes développés : Ils affirment avoir créé un système incontrôlable qui menace les générations futures.

 

Nous le savons : le smartphone nuit à nos enfants. Ce sont justement les plateformes de médias sociaux comme Tiktok ou Instagram qui marquent énormément les jeunes à l’âge adulte. Cela apporte des opportunités et comporte aussi des dangers comme le cyberharcèlement ou l’évolution des valeurs, qui inquiètent de nombreux parents. Oui, il y a des contenus qui sont « interdits » aux enfants, comme les jeux violents ou la pornographie – seulement, il est facile de contourner ces barrières. L' »étude JAMES » de 2018 révèle que 68 % de tous les garçons et 21 % de toutes les filles âgées de 12 à 19 ans ont déjà regardé des films pornographiques.

 

A partir de quel âge les risques pour les enfants/adolescents sont-ils les plus faibles ?

Faut-il fixer un âge minimum d’accès, comme le recommandent et le suivent les développeurs informatiques et les ingénieurs qui travaillaient autrefois pour les GAFA ?

Serait-il judicieux d’interdire les médias sociaux aux enfants ? Une telle loi serait-elle même applicable?

 

Nous donnerons la parole à des experts de la pédagogie et débattrons ensuite ensemble des chances et des manquements de la politique.

  • Yvonne Haldimann | Responsable de projet chez « Jeunesse et médias » – une plateforme d’information pour la promotion des compétences médiatiques de l’OFAS
  • Franz Eidenbenz | Radix, directeur adjoint du traitement du Centre pour la dépendance au jeu et autres addictions comportementales et M. Siegrist, son adjoint
  • Beat Richert | Conseiller en éducation aux médias

 

Vous trouverez plus d’informations sur le dépliant ci-joint et n’hésitez pas à le faire suivre. Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons construire nos arguments et améliorer notre compréhension commune des enjeux actuels, ce qui nous permettra d’agir en citoyens responsables et actifs.

 

Inscription jusqu’au 28 Mai suivant ce Lien ou par email auprès de  sekretariat@frauen.die-mitte.ch

Downloads

Flyer_1 JPEG Dossier daté du 20 août 2022 Flyer_2 JPEG Dossier daté du 20 août 2022

Engage-toi